Newsletter mars 2017

5 March 2017

Le compte a rebours a commencé

Bien qu’il fasse encore assez froid, nous sommes impatients de reprendre la mer sur l’Anne-Margaretha pour nous rendre en Norvège le 15 avril.
Nous avons respecté toutes les exigences nécessaires, comme l’installation de compartiments de rangement dans la cale, et une peinture toute neuve pour nous accueillir à bord, ce qui promet une nouvelle année de navigation exceptionnelle ! Grâce au soutien loyal d’Andrea, et au travail incessant de Heinz, l’intérieur du bateau a retrouvé tout son éclat !
Nous allons effectuer 25 (!) voyages entre le 15 avril et la fin du mois d’août 2018… C’est la première fois que nous allons entreprendre autant de voyages à la suite.
Lors de la réunion d’information qui s’est tenue en février par une des plus belles journées neigeuses en Hollande, nous avons fait la connaissance de beaucoup de nouveaux voyageurs. Nous avons l’impression d’avoir rencontré de nouveaux navigateurs ayant à la fois du talent et beaucoup de bon sens !

Avons-nous encore des places de disponibles ?

Certains voyages sont complets (3x Antarctique, Patagonie); sur un certain nombre de voyages, il reste 1-2 places (Lofoten 1, côte du Chili 2). Il reste encore plusieurs places de disponibles sur les autres voyages.
Nos voyages suscitent, heureusement, beaucoup d’intérêt et nous sommes ravis que notre formule soit appréciée !

Spitzberg
Pour la 7ème année consécutive, nous sommes heureux de proposer nos voyages d’excellence vers le Svalbard et la Norvège.
Chaque année, ces voyages vers le Nord sont des moments privilégiés pour nous ! Nous pensions avoir tout vu, mais chaque année nous réserve des surprises : en 2016, nous avons rencontré un groupe de baleines bleues qui ont enchanté trois ( !) fois les visiteurs de l’Anne-Margaretha. C’était extraordinaire d’observer les plus grands mammifères au monde depuis notre pont !
Les ours polaires ont souffert en 2016, parce que le Spizberg a connu un vrai hiver cette année-là (et il y avait peu de phoques sur la banquise clairsemée …). Une baleine morte à l’extrémité est a attiré beaucoup d’ours polaires affamés. .

Nous suivons de près les températures en vigueur dans le Svalbard. Heureusement, elles sont inférieures au point de congélation, ce qui laisse espérer une nourriture abondante pour les ours polaires. En effet, une saison de nourriture abondante se traduit par des animaux bien nourris qui ont généralement 1 à 2 oursons !

Nous allons effectuer des voyages extraordinaires vers le Svalbard pendant lesquels nous vivrons des moments spectaculaires : apercevoir des morses (en train de nager à partir d’un bloc de glace) sur une glace de mer flottante et des ours polaires curieux qui s’avancent péniblement dans la neige, et longent la côte en nageant tandis que nous les observons en toute sécurité depuis notre bateau, et quoi encore … ??)
Il reste encore quelques places sur ces voyages vers le Spitzberg.

Nous vous souhaitons à tous un printemps magnifique et espérons vous rencontrer à bord de l’Anne-Margaretha dans les mois à venir !

Cordialement,

Greet et Heinz

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 × five =

Go top